Connect with us

Société

Avis d’un immigré responsable du service de l’intégration de sa ville sur l’intégration.

Publié

le

C´est difficile de dire mais pour moi une intégration réussie c´est d´être bien dans ses bottes, se lever le matin et se dire c´est mon pays, je suis bien, j´aime ce pays. Né en Ex-Yougoslavie, le jeune Bashkim Iseni immigre en Suisse pour retrouver sa famille longtemps installée auparavant et y poursuivre ses études. En marge de la 7ème conférence de la diaspora africaine de Suisse, qui a eu lieu le 21 septembre de cette année à Berne, votre magazine est allé à sa rencontre pour savoir ce que ce Suisse d´origine albanaise pense de l´intégration. Lisez ci-dessous ce que nous avons pu tirer de lui. Docteur Bashkim Iseni, bienvenue sur cette plateforme d´échange et de communication qu´est Afrique Opinion. Pouvez-vous dire à nos lecteurs qui vous êtes s´il vous plaît? Oui mon nom est Bashkim Iseni, je suis délégué à l´intégration et responsable du bureau Lausannois pour les immigrés. Le bureau Lausannois pour les immigrés est un pôle de compétences  réunissant les professionnels de l´intégration. On a un mandat de la municipalité pour réfléchir à proposer des politiques d´intégration et aussi à les mettre en œuvre dans la ville de Lausanne qui compte plus de 43% de la population qui n´a pas le passeport Suisse. Concernant  mon passé, il est aussi celui d´un immigré, j´ai des origines de l´ex-Yougoslavie, je suis de langue et culture albanaise de l´ancienne Yougoslavie. Auparavant, j´ai été assez actif dans le m
S'abonner ou se connecter pour lire l'article complet.
Continuer à lire