Connect with us

Société

Elise Berchoire, cette jeune Française qui traverse la frontière tous les jours pour une bonne cause

Publié

le

  Passionnée de l´humanitaire et de l´Afrique, Elise ne pouvait avoir autre choix que de travailler dans un secteur où elle allie ces deux aspects après ses études ; elle a donc décidé après un Master en Management de la solidarité internationale obtenu à Angers en France, d´apporter sa petite pierre à l´édifice en rejoignant l´association MORIJA au Bouveret en Suisse. C´est courant octobre, en plein automne, dans un café de la charmante ville de Monthey que votre magazine est allé à sa rencontre. Lisez plutôt.   Bonjour Elise, vous êtes sur Afrique Opinion, une plateforme d´échange et de communication. Pouvez-vous dire exactement à nos lecteurs et lectrices qui vous êtes ? Je suis Elise Berchoire, j´ai 25 ans, je suis dans l´association MORIJA en tant que chargée de projets et partenariats en nutrition santé depuis maintenant 1 an et demi. J´y ai fait mon stage de fin d´étude de master et j´ai été embauchée par la suite.   Que fait exactement l´association MORIJA ? MORIJA est une association humanitaire et de développement pour quatre pays en Afrique donc le Burkina-Faso, le Togo, le Tchad et le Cameroun. On a cinq secteurs d´activités: la nutrition, la santé, l´eau assainissement hygiène, le développement rural et l´éducation. On a à peu près une quinzaine de projets en tout sur ces quatre pays et 83% de ces projets se trouvent au Burkina-Faso. Ceci est lié aux partenariats que nous avo
S'abonner ou se connecter pour lire l'article complet.
Continuer à lire
Clique ici pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *