Connect with us

Accueil

Noircir Wikipédia inspire l’Afrique ! 

Publié

le

Le projet Noircir Wikipédia a été créé et fondé en octobre 2018 par Ivonne Gonzalez, puis Gala Mayì-Miranda et Laureline Gaudens la rejoignent rapidement. Ces trois femmes afro-descendantes, ont mis en place ce projet, qui vise à combler les lacunes de références, d’articles, d’informations sur la culture, les personnalités africaines et de la diaspora africaine et afro-descendante sur Wikipédia. Noircir Wikipédia se veut une initiative d’édition multilingue des pages de Wikipédia : elle est présente sur les versions hispanophone, catalane et francophone de l’encyclopédie.

Les ateliers Noircir Wikipédia sont une porte d’entrée à une rédaction de qualité, quelles que soient les modalités et les thématiques choisies, qui varient au gré de l’actualité. Tout en respectant les principes fondateurs et le respect des sources, la vigilance est de mise pour éviter les biais consécutifs à l’histoire coloniale, comme l’euphémisation des crimes historiques, l’emploi de stéréotypes racistes ou une sélection eurocentrée des sources, comme le rappelle l’énoncé de la page du projet.

En 2022, l’association Noircir est créée et elle permet l’organisation de nombreux événements pour promouvoir les actions du projet comme l’intervention de personnalités à témoigner, la mise en avant d’expositions, la participation à des festivals ou l’intervention à travers des conférences dans des événements ou dans des universités, etc.

Si le projet Noircir Wikipédia prend ses marques en Europe, il est inspirant pour l’Afrique. Ces wikimédiens passionnés collaborent avec de nombreux pays africains. Ivonne, elle-même est d’un naturel fédérateur et elle s’est déplacée plusieurs fois sur le continent mère, au Bénin et en Côte d’Ivoire notamment, pour créer des liens très forts, quasi indélébiles. Yasmina participe à de nombreux ateliers pour faire des retours d’expériences et forme des nouveaux contributeurs, Mourad rappelle sans cesse les principes fondateurs. Ensuite certains contributeurs africains du continent ont développé l’initiative Wiki Wake Up Africa (WWUA). D’abord avec une poignée de personnes en 2022, WWUA compte désormais plusieurs groupes nationaux dans de nombreux pays, rassemblant ainsi des centaines de contributeurs plus ou moins expérimentés qui organisent très régulièrement des ateliers, soit des ateliers d’initiation, soit des ateliers sur des thématiques, soit sur des améliorations d’articles ou encore sur des outils plus complexes pour les initiés.

L’Afrique est le continent qui compte le moins de contributeurs sur Wikipédia, mais avec cet élan, il est bien parti pour rattraper ce retard et cela a été largement salué par l’un des co-fondateurs de la plateforme collaborative libre, Jimmy Wales. À l’occasion des 23 ans de Wikipédia, le 26 janvier 2024, l’inventeur de Wikipédia a échangé en visio avec une centaine de contributeurs de WWUA qui s’étaient rendus disponibles pour l’occasion, il a exprimé son soutien très fort envers les contributeurs africains et afro-descendants engagés à développer l’encyclopédie. Le sujet des sources indépendantes et d’envergures a également été un sujet abordé avec lui par la contributrice Yasmina Sandoz car il reste un frein pour certains pays, particulièrement en Afrique, où les médias ne sont pas suffisamment identifiés comme fiables et reconnus par l’ensemble de la communauté wikimédienne, et où beaucoup de savoirs se transmet à l’oral. Jimmy Wales est convaincu que la communauté solidaire africaine saura se mobiliser pour enrichir l’encyclopédie participative et atteindre ses objectifs pour faire de Wikipédia une encyclopédie à l’image de toutes les cultures du monde.

Témoignage de WWUA Bénin

  • « Wiki Wake Up Africa est une initiative lancée en 2021 qui vise à stimuler les contributions africaines sur les plateformes Wikimédia, en mettant l’accent sur Wikipédia et ses projets connexes. Ses principaux objectifs comprennent la formation des communautés africaines pour qu’elles participent activement à la création de contenu, la réduction de la fracture numérique et la promotion de la diversité des voix africaines en ligne. Les activités clés comprennent l’organisation d’ateliers et de formations, le soutien aux initiatives locales, le développement de ressources éducatives et la promotion de l’accès à l’information en Afrique. Depuis son lancement, WWUA a réussi à accroître le nombre de contributeurs africains, à enrichir le contenu africain sur Wikipédia et à renforcer les liens entre les communautés africaines de Wikimédia et la diaspora. WWUA partage des objectifs similaires avec Noircir Wikipédia, bien que sa portée se concentre principalement sur l’Afrique alors que Noircir Wikipédia englobe plutôt la diaspora africaine mondiale. Les deux initiatives encouragent activement les contributions tout en s’efforçant de combattre les biais existants, promouvoir davantage la diversité et renforcer les compétences des contributeurs africains. Il est remarquable que les membres engagés dans Noircir ont été impliqués dès le début du projet WWUA jusqu’à maintenant. Ils jouent également un rôle actif au sein de ce projet. Les meilleures connaissances sont celles que l’on partage, dit-on. J’ai beaucoup appris à travers ce projet. Saliou Abdou, contributeur bénévole et membre de l’équipe de pilotage de WWUA depuis le Bénin.
  • « Depuis des années, notre collaboration avec Noircir Wikipédia a été constante grâce au soutien de Ivonne, Yasmina et Gala. Cette initiative nous a permis de réaliser qu’en Afrique francophone, il y a très peu de projets éducatifs dirigés. C’est pourquoi nous avons mis en place le Réseau @pprendre, une initiative visant à impliquer le secteur éducatif de la sous-région dans les projets Wiki. Nous organisons régulièrement des ateliers en ligne ou en présentiel sur divers projets éducatifs tels que Wikisources, Wikispecies, Wikidata, avec l’aide de référents provenant de plusieurs pays de la sous-région. » Azogbonon

Témoignage de WWUA Burkina Faso

  • « Mon aventure de contributeur Wikipédia commence en 2021 par curiosité et grâce à un ami journaliste qui m’explique comment les rudiments de la plateforme fonctionnent. Mon véritable déclic est né du manque criard d’informations sur l’Afrique et ses riches ressources humaines et culturelles. En 2022, c’est grâce à une formation Wikipédia organisée par ma collègue Bassératou Kindo, que je découvre le groupe Wiki Wake Up Africa avec qui j’ai beaucoup appris et augmenté en compétence. Avec Bassératou nous avons décidé de créer notre User Group pour plus d’impacts. Les Wikimédiens du Burkina Faso User Group ont été officiellement reconnus par la fondation Wikimédia en 2023. Nous sommes une trentaine de contributeurs passionnés qui essayons d’apporter notre plume à l’édifice de la connaissance libre. J’ai découvert le projet Noircir Wikipédia lors du débat d’admissibilité de l’article de l’historien Kalala Omotundé où Ivonne défendait bec et ongle le maintien de l’article qui fut malheureusement supprimé pour manque de sources solides à l’époque. L’article fut recréé plus tard avec succès. J’ai tout de suite été séduit par le projet Noircir Wikipédia et son combat sans faille. J’ai rencontré Ivonne en personne en Côte d’Ivoire lors la Wikiconvention Francophone. De cette rencontre est né le portail Cinémas d’Afrique qui rassemble des centaines d’articles propres au cinéma africain. » Ronny Ezin
  • « En 2020, lorsque je découvre Wikipédia, c’est une expérience inédite. Une belle découverte qui coïncide avec le projet Noircir Wikipédia qui était en plein développement. Une fois par la semaine, je participais aux formations et c’était passionnant. J’ai plus tard organisé des formations au Burkina et nous sommes aujourd’hui près de 30 personnes engagées dans la communauté au Burkina Faso. Nous avons près de 20 formations à notre actif et une dizaine d’activités organisées en présentielles et virtuelles. » Bassératou Kindo, co- fondatrice de Wikimedia Burkina Faso.

Témoignage de WWUA Cameroun

  • « La philosophie du mouvement libre se répand grandement dans le monde. Plusieurs initiatives sont mises en œuvre pour promouvoir la connaissance libre. C’est le cas de Wikimédia, qui à travers ses projets produit des connaissances fiables et exploitables. Nombreux organismes affiliés ou non s’unissent à la fondation pour rendre possible la production et le partage libre des dites connaissances. Noircir Wikipédia, Wiki Wake Up Africa font partie des groupes de travail qui bénéficient de l’accompagnement de la Wikimedia foundation. Les activités que mènent ces entités concourent à la réduction du gap de connaissances. Ils ont pour principe, le travail collaboratif, ce qui facilite l’intégration des bénévoles locaux (Cameroun, Bénin, Burkina Faso, Niger, République Centrafricaine, Sénégal, …) De ce principe de collaboration, on assiste à une effervescence d’articles sur les projets Wikimédiens tels que Wikipédia. L’inclusion est de mise, raison pour laquelle les réalités locales sont visibles dans la plupart des thématiques abordées. » Bile René, Bénévole Wikimédien, Formateur certifié.

Témoignage de WWUA Djibouti

  • « Le mouvement WWUA nous permet d’apprendre plus vite ensemble car tous sur le continent, nous sommes solidaires et savons que notre destin est entre nos mains. Merci aux interventions de Noircir Wikipédia qui continuent de nous inspirer. » Raho Ali Ahmed.

Témoignage de WWUA Guinée

  • « L’équipe de Noircir Wikipédia m’a encouragée à m’investir dans un Wiki Wake Up Guinée pour promouvoir les arts et les savoir-faire de mon pays! » M keita1321

Témoignage de WWUA Madagascar

Participer aux ateliers collaboratifs de Wiki Wake Up Africa a été le déclic qui m’a conduite à contribuer à l’enrichissement de l’encyclopédie. Ainsi, je suis honorée de pouvoir mettre en lumière la culture et la richesse de Madagascar à travers cette expérience, et je ressens une profonde gratitude pour cela” Saotra, Madagascar.

Témoignage de WWUA Niger

  • « Le Niger n’est pas resté en marge et prend sa place dans le mouvement pour Noircir Wikipédia! Nous formons une équipe de contributeurs engagés à enrichir l’encyclopédie et à partager notre culture et nos savoirs ancestraux. Wiki Wake Up Africa est pour nous une excellente initiative qui est venue nous montrer comment contribuer à l’une des encyclopédies les plus visitées. Nous sommes très contents de créer notre communauté grâce à la touche de WWUA. Merci aux partages des connaissances et expériences. Le travail continue pour Noircir Wikipédia. » Oumarou HAMADOU.

Témoignage de WWUA RCA

  • « Les festivals réunissent des gens de différents horizons, et j’ai découvert pour la première fois ‘’Noircir Wikipédia‘’ au Festival cinémas d’Afrique qui s’est tenu à Lausanne en 2023. Rencontrer en vrai cette équipe, à travers Ivonne, Yasmina et Mourad, m’a permis de mieux comprendre certains points et objectifs du projet Wiki Wake Up, me poussant ainsi à booster notre équipe en Centrafrique. Cette rencontre a été très inspirante et notre équipe compte bien reproduire le modèle sur place ou à d’autres endroits s’il le faut. »Pascale Appora-Gnekindy.

Témoignage de WWUA République du Congo

  • « En tant qu’enthousiaste du numérique, j’ai été introduit à Wiki Wake Up Africa, un catalyseur inestimable pour mes efforts. Grâce au soutien précieux de WWUA, j’ai pu établir une communauté dynamique au sein de mon cher pays, la République du Congo. Cette expérience m’a offert l’opportunité de dévoiler au monde entier la richesse culturelle et les multiples facettes de mon pays. Je tiens particulièrement à souligner notre collaboration fructueuse avec le projet “Noircir Wikipédia”, une initiative inspirante pour moi. » Kano TCHAPI, Co-fondateur de Wikimédia République du Congo.

Témoignage de WWUA Togo

  • « Je suis membre de la communauté Wikimedia Togo et également du Réseau @pprendre. Je suis ravie d’avoir le support et l’entraide des communautés Wake up Africa et de Noircir Wikipédia pour les différentes collaborations.» Stéphanie.

Notez le prochain atelier Wiki  Wake Up Africa qui est soutenu par Noircir Wikipédia. Ce sera avec le Sénégal mais naturellement ouvert à toutes et à tous !

 

Par Merlin Tchouanga

Continuer à lire
Clique ici pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *